Anne-Valérie Gasc

« Crash Box » - 2011>2013


Crash Box installe le regard au centre d’une démolition par foudroyage intégral, temps fondateur d’une onde de choc. Sa propagation est assurée par un réseau de connexions Internet fédérées par l’application interactive en ligne. Crash Box diffuse en temps réel sur sa plateforme d’essaimage, les images du noyau des explosions. Chaque vidéo est tournée en caméra ultra-rapide (dont la temporalité au millième de seconde est synchrone avec le temps des détonations successives) protégée d’une crash box et placée au cœur du bâti foudroyé. Au temps-T d’une transmission, chaque personne connectée, localisée simultanément sur une mappemonde, devient un relais de l’onde de choc. L’ensemble des connexions en ligne déploie l’amplitude des explosions. Au final, Crash Box donnera lieu à la production d’un court-métrage projeté en salle de cinéma.
Mené en collaboration avec l’entreprise GINGER-CEBTP DÉMOLITION comme un laboratoire de recherche, Crash Box se structure sous la forme d’un Atelier de l’Euroméditerranée dans le cadre du programme de Marseille Provence 2013. Le compte à rebours est réglé au 31/12/2013, date de clôture contractuelle du projet.

GASC DÉMOLITION conduit les projets de l’artiste Anne-Valérie Gasc qui détermine les stratégies adéquates aux modalités d’ébranlement du réel. Elle établit et expérimente les protocoles nécessaires à l’avènement de l’art par une tactique préalable de dévastation et de fuite. Ces propositions interrogent l’utopie de la table rase comme modalité de création.

Image : Fabien Rabat

En savoir plus sur Crash Box :
> Entretien avec Anne-Valérie Gasc, 22 nov 2011, Artothèque Idéograf, St Etienne (PDF 123.2 ko)
> Premières images des Crash Box I et II - Tour Plein Ciel - 24 novembre 2011